Interprétation de conférence
Traduction

INTERPRETATION SIMULTANEE, CONSECUTIVE, CHUCHOTAGE, DE LIAISON

Différents modes d'interprétation - à chaque événement sa façon d’interpréter

Interprétation consécutive

interprete consecutif

L’interprétation consécutive est le mode d’interprétation le plus approprié pour les discours et interventions officiels.

En résumé :
L’interprétation se fait en « décalé » :
l’intervenant parle, puis s’arrête pour laisser la parole à l’interprète.
+ : Un seul interprète
+ : Ne nécessite pas de matériel d’interprétation
: Durée de l’intervention doublée
En savoir plus sur l'interprétation consécutive

Interprétation simultanée

interprete simultane

L’interprétation simultanée est le mode d’interprétation qui convient le mieux pour les grandes conférences et les conventions, à la télévision et la radio.

En résumé :
L’interprétation se fait en temps réel.
+ : Fluidité des échanges
: Équipe d’au moins 2 interprètes pour la journée
: Matériel d’interprétation nécessaire
En savoir plus sur l'interprétation simultanée

Chuchotage – interprétation chuchotée

chuchotage

Le chuchotage est proposé lorsque seuls 1 ou 2 participants ne maîtrisent pas la langue de la réunion.

En résumé :
L’interprétation se fait en temps réel.
+ : Ne nécessite pas de matériel d’interprétation. Pratique lorsque 1 ou 2 personnes seulement ne maîtrisent pas la langue de la réunion.
: Gêne possible pour les autres participants
: Fatigant pour les interprètes.
En savoir plus sur le chuchotage

Interprétation de liaison

interprete de liaison

L’interprétation de liaison convient aux réunions de travail et discussions informelles.

En résumé :
L’interprétation se fait en « décalé », comme l’interprétation consécutive, à la différence près que l’interprétation s’effectue phrase par phrase.
En savoir plus sur l'interprétation de liaison

CH Traductions, c'est :

Un interlocuteur expérimenté

pour une vision globale de votre événement multilingue, connaissant tous les types d'événements, les modes d'interprétation et les configurations de matériel.

Une équipe d'interprètes professionnels

que nous connaissons personnellement et dont nous sommes sûrs de la qualité de l'interprétation.

Des partenaires techniques compétents et fiables,

et un parc complet de matériel d'interprétation et de sonorisation.

Un réseau international de traducteurs

et des compétences linguistiques en interne pour valider la qualité des traductions.

Un service d'interprétation professionnel et un partenaire réactif et disponible

parce que nous sommes convaincus que la flexibilité et la rapidité sont indispensables pour la bonne conduite et la réussite d'un projet.

Interprétation consécutive

Interpretariat consecutif

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’interprète se trouve à la même table que les délégués ou à la tribune avec l’orateur. L’orateur parle, pendant un laps de temps variable, et s’arrête pour laisser la parole à l’interprète.

L’interprétation consécutive est sans doute l’exercice le plus complexe et le plus impressionnant lorsqu’elle se fait dans les règles de l’art : il s’agit d’interpréter des parties de discours pouvant durer 10, 15, 20 minutes, voire plus.

L’interprète ne note pas sténographiquement le discours pour le reproduire fidèlement, au mot-à-mot, dans une autre langue ; il prend des notes pour traduire ensuite le sens, l’idée, la façon dont les choses ont été présentées. La compréhension aiguisée de ce qui se dit dans la langue de départ est la condition sine qua non d’une interprétation professionnelle.

Qualités requises pour une interprétation consécutive

Pour remplir cette tâche, l’interprète doit disposer d’une grande culture générale, bien sûr, mais aussi d’une capacité de synthèse, et doit maîtriser parfaitement la technique spécifique de prise de notes. Une année entière est consacrée, pendant le Master d’interprétation, à la technique de l’interprétation consécutive.

Les avantages et les inconvénients du mode d’interprétation consécutif

L’avantage de ce mode d’interprétation est que, contrairement à l'interprétation de liaison, l’intervenant peut s’exprimer sans interrompre trop fréquemment son discours ; aucun matériel d’interprétation n’est nécessaire, et l’interprète travaille seul.

L’inconvénient est que, pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de l’intervenant, les informations arrivent en décalé ; aussi, la durée de l’intervention est doublée.
Nous contacter pour l'interprétation consécutive
Retour en haut de la page

Interprétation simultanée

traduction simultanee

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’interprète écoute l’orateur, parle en même temps que lui et s’écoute en même temps.
La cabine de traduction permet d’isoler l’interprète de tout bruit extérieur et facilite donc la concentration.

L’interprétation simultanée nécessite ainsi plusieurs actions concomitantes : écouter, penser, parler, ce qui demande donc un effort considérable aussi bien intellectuel que physique de la part de l’interprète. L’interprétation simultanée se pratique donc toujours en équipe et requiert au moins 2, voire 3 interprètes, qui se relayent toutes les ½ h ou plus fréquemment encore, si le rythme est particulièrement soutenu et le sujet technique.

Qualités requises pour une interprétation simultanée de qualité

Il ne s’agit pas simplement d’écouter et de parler simultanément : entre ces deux actions, l’interprète doit traiter les informations pour ensuite non pas répéter les mêmes mots dans une autre langue, mais en transmettre le sens.

La compréhension est donc réellement la clé d'une interprétation de qualité.

Les avantages et les inconvénients du mode d’interprétation simultané

La communication est fluide, car les intervenants n’ont pas à s’interrompre pour laisser l’interprète parler. Tous les participants, que ce soit ceux qui comprennent la langue de l’intervention ou ceux qui ne la comprennent pas, reçoivent les informations en même temps, à la différence de l’interprétation consécutive. Autre avantage non négligeable quand le programme de la journée est chargé : l’interprétation se fait en temps réel et ne demande donc pas de temps supplémentaire.

L’interprétation simultanée requiert du matériel – une cabine d'interprétation ou un bidule (valise de visite guidée que l’on appelle aussi valise de traduction).
Nous contacter pour l'interprétation simultanée
Retour en haut de la page

Chuchotage – interprétation chuchotée

interpretariat chuchotee

Comment cela fonctionne-t-il ?

Pour le chuchotage, aucun matériel n’est nécessaire, puisque les interprètes se trouvent directement dans la salle de conférence ou de réunion et parlent à l’oreille de leurs « clients ».
Il s’agit d'une interprétation simultanée, même s’il n’y a pas de matériel ; le chuchotage requiert une équipe d’interprètes et le même mode de fonctionnement, car les interprètes se relayent toutes les ½ h.

Les avantages et les inconvénients du chuchotage

Le chuchotage a l’avantage de permettre aux participants qui ne maîtrisent pas la langue de la réunion de suivre les interventions et les débats en temps réel, sans les interrompre. Ce mode d’interprétation, du fait de la proximité de l’interprète, permet aux participants écoutant l’interprétation de « faire le tri » et de signaler à l’interprète les points de la discussion qui l’intéressent et dont ils souhaitent avoir la traduction et ceux sur lesquels l’interprète peut faire l’impasse.

Néanmoins, le mode chuchoté présente de multiples inconvénients :
- les participants qui ont besoin de l’interprétation n’ont pas de casques à leur disposition et ils entendent donc en même temps l’intervenant et l’interprète ;
- les participants qui écoutent directement l’intervenant entendent également l’interprète et ce dernier doit parler tout bas pour les déranger le moins possible.

Pour résumer, quand les conditions techniques le permettent, nous proposons, plutôt que l’interprétation chuchotée, l’interprétation avec « bidule ».
Nous contacter pour le chuchotage
Retour en haut de la page

Interprétation de liaison

interpretariat de liaison

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’interprétation de liaison, que l'on appelle parfois aussi l'interprétariat, se fait suivant le même principe que l’interprétation consécutive : l’intervenant parle, s’arrête et laisse la parole à l’interprète. Seulement, si en "vrai" mode consécutif, l’interprète traduit le discours par longues tranches de 5, 10 minutes ou plus, l’interprétation de liaison se fait phrase par phrase.

Les avantages et les inconvénients de l'interprétation de liaison

Ce mode d’interprétation ne demande pas de véritable savoir-faire : prise de notes, synthèse..., et l’inconvénient qui en découle, c’est que l’interprétation de liaison est souvent pratiquée par des non professionnels.

C’est un mode d’interprétation « léger », puisqu’il ne demande pas de matériel d’interprétation et ne requiert qu’un seul interprète pour la journée.

Dans certains contextes et lorsqu’elle est exercée par un professionnel, l’interprétation de liaison est parfois plus appropriée que la consécutive : par exemple, dans le cadre d’une interview ou d’une réunion de travail, puisqu’elle permet de suivre ce qui se dit en temps quasi-réel et laisse la possibilité de demander des précisions ou de poser des questions au fur et à mesure. Ainsi, dans le cadre de la négociation d’un contrat, cela permet d’aborder les points un par un.
Nous contacter pour l'interpretation de liaison
Retour en haut de la page