Interprétation de conférence
Traduction

INTERPRETE PROFESSIONNEL

Interprétation simultanée et consécutive par des interprètes professionnels

interprete professionnel

CH Traductions, société fondée par une interprète de conférence, a fait le choix de ne recruter pour ses clients que des interprètes diplômés des écoles d’interprétation.

Faire appel à un interprète professionnel garantit :

- un confort de travail pour tous, et la possibilité pour chacun de s’exprimer dans sa langue maternelle ;

- une parfaite compréhension des orateurs ;

- des échanges productifs grâce à la transmission tout en nuances des propos des uns et des autres ;

- une impression générale positive d’une prestation de grande qualité et de fluidité des échanges.

6 questions-réponses sur le métier d'interprète

Qu'est-ce qu'un interprète professionnel ? Une personne qui exerce le métier d’interprète à plein temps ? Certes, mais c’est loin d’être le seul critère…

Je vis à l’étranger, je parle une langue, suis-je interprète ?

Le chemin pour devenir un professionnel de l’interprétation commence par l’amour et l’apprentissage des langues, le plus souvent dès le plus jeune âge, mais parler couramment ou même maîtriser parfaitement une langue étrangère ne fait pas de vous un interprète.

Comment fonctionne l’interprétation ?

L’interprète écoute et comprend le message dans une langue (« langue de départ ») et le transmet dans une autre langue (« langue d’arrivée ») avec les termes, les structures grammaticales ainsi que l’ordre des idées et les adaptations propres à la langue d’arrivée.

Cela peut sembler facile, mais pour le faire avec clarté, fluidité, élégance et précision, il faut être réactif, maîtriser les techniques d’interprétation, ne pas céder au stress (qui est souvent là), être capable de prendre des notes pour retransmettre un discours de quinze minutes, une demi-heure ou plus…

CH Traductions, c'est :

Une équipe d'interprètes professionnels

que nous connaissons personnellement et dont nous sommes sûrs de la qualité irréprochable de l'interprétation.

Des traductions de qualité réalisées par des professionnels

et des compétences linguistiques pour valider la qualité de leur travail.

Un prestataire interprétation réactif et disponible

parce que nous sommes convaincus que la flexibilité et la rapidité sont indispensables pour la bonne gestion du projet.

Et pour devenir interprète ?

L’interprétation de sujets très variés et souvent complexes requiert de l’interprète une grande culture générale d’une part et la maîtrise des techniques d’interprétation de l’autre.

Un futur interprète n’a accès à une formation professionnelle en interprétation consécutive (avec prise de notes) et simultanée (en cabine) qu’après avoir suivi d’autres études.

Des études en sciences politiques, en économie ou en droit permettent à l’interprète de constituer une base des connaissances qu’il renforcera ensuite tout au long de sa carrière.

Quelles sont les études d’interprétation ?

Pour accéder à une formation d’interprète, il faut donc avoir suivi d’autres études, justifier de séjours prolongés dans les pays des langues apprises et réussir le concours d’entrée d’une école d’interprètes, par exemple l’ÉSIT à Paris ou la FTI à Genève.

Il faut parfaitement maîtriser les langues étrangères dans lesquelles on souhaite travailler plus tard : à l’école, on pourra les perfectionner, mais on n’aura pas le temps de les apprendre !

Pendant deux ans, on se forme aux techniques professionnelles de l’interprétation simultanée et consécutive. Les cours sont dispensés par des interprètes expérimentés et actifs sur le marché.

Quel parcours professionnel ?

Ainsi, un jeune interprète diplômé a fait au minimum 5 ans d’études, dont deux en formation avec les meilleurs interprètes professionnels, dans sa combinaison linguistique.

Il se perfectionnera tout au long de sa carrière en partageant ses journées de travail avec des collègues plus expérimentés et se constituera des connaissances dans de nombreux domaines.

Associations professionnelles, interprètes AIIC ?

L’Association Internationale des Interprètes de Conférence (AIIC) est l’association professionnelle la plus prestigieuse et compte environ 3000 membres, toutes langues de travail confondues, dans le monde entier.

Pour y adhérer, l’interprète doit se trouver plusieurs « parrains » parmi les membres actifs qui ont eu l’occasion de travailler avec lui et peuvent témoigner de la qualité de ses prestations et justifier d’au moins 50 jours de travail sur le marché privé ou institutionnel.